Protéger une plante contre le gel

Toutes les plantes n’ont pas la même résistance contre le froid. Si certaines le supportent assez bien et le traversent sans grande difficulté, d’autres par contre le supportent mal et certaines n’y résisteront pas. Nous allons découvrir ensemble comment protéger une plante contre le gel.

Comment distinguer les plantes à protéger ?

À l’approche de l’hiver, certaines plantes perdent leurs feuilles. Elles se mettent en repos végétatif. Ces plantes supportent assez bien le froid et peuvent traverser l’hiver sans grandes difficultés.

En ce sens, elles n’ont pas besoin de protection particulière. Cependant, les plantes vivaces, persistantes, les jeunes arbustes et les plantes méditerranéennes ont besoin d’être protégés.

Ces plantes viennent généralement de zone assez réchauffée et ne pourront supporter un hiver trop rude sans qu’aucune aide ne leur soit apportée. Du fait de leur cycle végétatif qui n’hiberne pas, l’eau contenue dans la sève risque de se cristalliser.

Cette cristallisation provoquera une augmentation de volume de la sève et les cellules de la plante finiront par éclater.

Quelques gestes faciles pour les protéger

Les plantes en bac ou en pot sont les plus vulnérables à cause du contact direct entre le contenant et l’air froid. Ces dernières sont cependant plus faciles à protéger. Il suffit de les déplacer dans des endroits plus à l’abri du vent froid.

Un endroit de préférence aéré et ensoleillé serait l’idéale. Si ce déplacement est impossible ce qui est le cas des arbres et arbustes transplantés dans le sol, il faudra penser à protéger le système racinaire contre le froid. Pour ce faire, le paillis reste le moyen le plus efficace et le plus facile à mettre en place.

Disposez tout autour des plantes, près du collet, un tapis de feuilles ou d’herbes mortes. Plus le tapis sera épais, plus les racines de la plante seront protégées du froid. Le paillis peut aussi s’appliquer dans le cas des plantes en pot ou en bac. L’utilisation de fumier ou du compost peut aussi lutter contre le froid par le biais de chaleur dégagée par la décomposition.

Si la protection du système racinaire s’avère très importante, elle ne sera pas suffisante dans le cas d’un hiver rigoureux où les feuilles et la tige de la plante seront directement exposées au gel. Les arbustes et les plantes méditerranéennes du type orangers, palmiers, oliviers sont les plus concernés. Pour les protéger efficacement contre le froid auquel ils ne sont pas habitués naturellement, il faudra les envelopper dans une toile de protection.

Cette toile est appelée voile d’hivernage. Elle apporte une protection plus efficace et permet à la plante de survivre quelque degré en dessous du seuil de tolérance auquel il est habitué. Cependant, le voile d’hivernage et toutes les solutions données précédemment ne seront pas d’une grande utilité si l’hiver est trop rude.

La solution définitive contre le gel est la culture sous serre. La serre permet de procurer à la plante les conditions optimales de température pour son développement. Mais elle n’est pas hélas à la portée de tout le monde