Marché immobilier, quand l’économie collaborative bouscule les codes

Depuis quelques années, l’économie collaborative investit tous les secteurs d’activité pour proposer de nouvelles façons de consommer.

Ecoresponsables, inscrites dans le développement durable et s’appuyant sur la puissance d’internet, les offres se créent sur le principe d’une mise en commun de biens, de services ou de savoirs pour produire une valeur commune qui va profiter à celui qui offre comme à celui qui prend.

Le marché immobilier n’y a pas échappé avec des start-ups qui bousculent les codes établis pour vous permettre de consommer autrement et souvent moins cher.

Rapide tour d’horizon.

Faciliter la location en réduisant les tâches administratives comme les prix

Louer de particulier à particulier pour éviter les frais d’agence, nombreux sont ceux qui y renoncent par peur des tâches administratives comme de la gestion des risques (impayés, dégradations…).

Que ce soit pour la location de logement comme la location de garage, les démarches administratives sont effectivement un poids pour le propriétaire comme pour le locataire.

Des start-ups investissent le marché en proposant des applications et sites internet qui mutualisent les services, offrent une ressource documentaire, facilite la mise en relation avec des espaces sécurisés.

L’achat groupé pour faciliter l’accession à la propriété

L’achat groupé est devenu un réflexe pour de nombreux consommateurs désireux de pouvoir dépenser tout en maîtrisant leur budget.

Mode d’achat répandu pour les biens et services de consommation courante à l’instar des coupons à utiliser chez un coiffeur, un institut de beauté ou une salle de sport, il s’applique désormais au marché de l’immobilier avec des start-ups qui se sont inspirées des pays nordiques où ce mode d’achat est courant.

Cette solution s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels qui, en investissant en commun dans un bien qui sera ensuite divisé en parcelles, peuvent réaliser des économies par une négociation du prix.

Vendre plus facilement en limitant les intermédiaires

Vendre sans agent immobilier ? Une tâche qui n’est pas impossible mais qui nécessite beaucoup d’investissement personnel : savoir mettre en valeur son bien, gérer les visites, savoir négocier… autant d’étapes qu’il est indispensable de maîtriser pour vendre au meilleur prix sans perdre de temps.

Sur ce créneau, de nouveaux agents immobiliers en mode web 2.0 proposent aux propriétaires des plateformes internet pour faciliter la mise en vente de votre bien avec la réalisation de visites virtuelles, des offres de coaching pour créer une annonce attractive…

En bref, des offres encore jeunes mais prometteuses qui sont indéniablement l’avenir de l’immobilier.