Filipendule

L’appellation populaire de reine des prés » s’applique uniquement à Filipendule ulmaria de laquelle il existe seulement une variété utilisable dans les jardins.

C’est la forme à feuilles dorées : Filipendule ulmaria Aurea qui, mise en place dans une plate-bande ombragée et suffisamment humide, présente beaucoup d’intérêt par son feuillage doré qui reste coloré depuis le printemps jusqu’au mois d’octobre.

Les fleurs ne méritent aucune attention, et il est préférable de couper leurs longues tiges de 60 cm dès qu’elles sont assez développées, pour provoquer le renouvellement du feuillage.

Filipendule purpurea fait montre des mêmes exigences au sujet de la mi-ombre humide; sa touffe buissonnante, d’un mètre de hauteur au moins, et très feuillée, se termine par une série d’inflorescences d’un rose carminé brillant, en juin-juillet. C’est une très belle plante vivace qui mérite d’être mise en évidence. Il en existe plusieurs formes aux inflorescences de teinte plus claire.

Filipendule rubra atteint au moins 1,60 m de hauteur et ses feuilles sont largement lobées. Les fleurs, roses ou rouges, sont groupées en larges panicules. Il faut signaler surtout sa belle variété Venusta Magnifica aux grandes fleurs rouge carmin.

La culture des Filipendules

Toutes ces plantes demandent un sol humifère et très frais, car leur période floraison est fortement réduite si leurs racines ne sont pas alimentées suffisamment en eau.

Leur culture ne présente aucun aléa et la division de leurs touffes donne de bons résultats, aussi bien au printemps qu’en automne.

La seule espèce qui convienne pour un sol ordinaire et même sec est Filipendule hexapetala, bien que la valeur de l’espèce-type soit très inférieure à celle de son cv. Plena qui, en juin-juillet, laisse épanouir une quantité de petites panicules de fleurs doubles portées par des tiges très minces. Les touffes émettent des racines de texture fibreuse en même temps qu’un feuillage vert foncé-rougeâtre au-dessus duquel s’élèvent des hampes florales d’une soixantaine de centimètres de hauteur.

La variété Grandiflora atteint 75 à 90 cm et ses fleurs d’un blanc crème sont légèrement odorantes et mellifères.