Entretenir les outils de jardin

Les outils servant au jardinage, qu’ils soient à main ou à moteur, doivent toujours être en parfait état et prêts à l’utilisation. Nettoyez soigneusement ceux servant aux travaux du sol aussitôt après l’emploi.

Gratter la terre sur une bêche, une fourche-bêche ou sur un transplantoir, suffit le plus souvent. Mais, de temps en temps, il est utile de laver le fer à l’eau et de le brosser. Puis, lorsqu’il est sec, de le graisser. C’est une opération indispensable lorsque les outils risquent de demeurer longtemps sans servir. Si vous ne prenez pas cette précaution, la rouille s’installe et vos outils perdent vite de leur qualité première. Vous aurez un gros travail pour redonner à l’acier son poli indispensable à une pénétration aisée dans le sol.

N’oubliez pas les manches en bois. Surtout n’y laissez pas demeurer des échardes qui risquent de causer des blessures aux mains. Enlevez-les en frottant au papier-de-verre. Puis enduisez le bois de quelques gouttes de glycérine.

Huilez aussi les outils tranchants (greffoir et sécateur). Ne laissez jamais rouiller les articulations ni les ressorts. Affûtez ces outils. Ils doivent couper parfaitement. Sachez que la lame tranchante du sécateur s’affûte toujours sur l’extérieur et non sur la partie située entre les deux lames.

Le cas des outils motorisés

Quant aux outils motorisés (motoculteur ou tondeuse) leur entretien diffère suivant les modèles.

Suivez les indications figurant sur le manuel qui vous est remis lors de l’achat. Surtout une pré- caution avant tout nettoyage : débranchez l’appareil s’il est électrique, ou enlevez le fil de la bougie, s’il est à moteur à essence. Vous éviterez un accident si vite arrivé.

L’importance du rangement

Entretenir les outils ne suffit pas, encore faut-il bien les ranger afin qu’ils soient facilement accessibles et aussi à l’abri des intempéries ou des avatars quelconques. Ne les mettez pas en tas dans un endroit quelconque (hangar par exemple) recouverts d’une bâche en plastique.  C’est la meilleure méthode pour qu’ils s’abîment, en particulier les outils à moteur.

Placez vos outils dans un endroit autant que possible non humide. Prévoyez des places bien définies. Par exemple des crochets ou des clips le long d’un mur avec les outils dessinés, ou un râtelier dans lequel sont mis les outils à manche, avec la place indiquée pour chacun d’eux. De cette façon, vous ne risquez pas d’en oublier au jardin où ils rouillent vite.

Veillez à ce que tous les outils soient solidement accrochés. Leur chute peut être dangereuse, surtout pour des enfants qui jouent à proximité. Pour la même raison, rangez sous clé les greffoirs, les sécateurs ou les scies.

Dernière recommandation : évitez que le fer des outils ne colle à un mur. Le point de rencontre facilite l’oxydation. Laissez un écart pour le passage de l’air.