plombier

Démarrer des travaux de plomberie sans exiger un devis est inconcevable de nos jours. Non seulement ce document va donner un aperçu des différentes prestations réalisées, mais va également indiquer le prix des matériaux ainsi que de la main-d’œuvre. Le seul problème est qu’en tant que néophyte, on ne sait pas toujours si ce devis est juste ou non.

Le devis, un document indispensable avant les travaux

Le devis est un document qui présente de manière détaillée des descriptifs estimatifs des différentes interventions ou prestations effectuées par un plombier. Il est à différencier des offres forfaitaires qui fixent un tarif global sur tous les travaux à réaliser, mais sans offrir des détails. Grâce au devis, le maître d’ouvrage est en mesure de connaître point par point la quantité et la qualité des outils ou matériaux utilisés, le prix unitaire de ces derniers et la main-d’œuvre qui sera nécessaire. En outre, le devis va préciser les éventuels frais de déplacement, la somme globale à régler, le taux de TVA, la durée de l’offre et autre information importante.

Dans le domaine de la plomberie, le professionnel n’a pas l’obligation de remettre un devis à son client sauf s’il est question de prestations d’entretien, de réparation ou de dépannage dont le montant excède les 150 euros TTC. Cette mesure a été mise en place par les autorités pour éviter les abus fréquents dans ce milieu. Elle vise à optimiser la protection des consommateurs contre des plombiers peu scrupuleux qui surfacturent leurs prestations (voir ces conseils de 60 millions de consommateurs). À ce titre, comment savoir si un devis est juste ?

Vérifier la véracité d’un devis

N’étant pas au courant des prix pratiqués sur le marché, il est difficile pour un particulier de savoir si le devis remis par le plombier est exact et non abusif. D’où l’importance de toujours solliciter plusieurs devis à la fois auprès de différents artisans afin de faire une comparaison. Ce travail comparatif doit être effectué sur chaque prestation réalisée et sur chaque prix de matériaux ou outils. Dès lors que vous constatez un écart trop important entre un devis et un autre, vous devez vous méfier.

Les tarifs trop hauts doivent vous alerter. Idem pour les prix beaucoup trop bas. Il se peut que l’artisan ait opté pour des matériaux bas de gamme qui n’ont aucune durabilité. Pire, il a peut-être volontairement omis d’inclure des prestations pour pouvoir les intégrer plus tard et faire exploser la facture. Bref, trouver conseils sur des sites spécialisés en rénovation comme Dossiermaison.com ou encore Lemagdestravaux.com sur ce sujet est judicieux pour échapper à ces manœuvres frauduleuses.

Comment négocier une baisse du devis ?

Notez bien que rien ne vous oblige à accepter ce chiffrage financier. De plus, il est tout à fait possible de le négocier et obtenir un rabais. Faire jouer la concurrence est l’une des meilleures méthodes pour arriver à vos fins. Évaluez aussi l’ampleur de la prestation. Faut-il vraiment deux ouvriers pour changer cette tuyauterie ? La pose d’un évier devrait-elle réellement durer deux jours ? N’hésitez pas à poser les bonnes questions sans pour autant faire perdre la face à votre interlocuteur. Utilisez les autres devis reçus pour appuyer vos arguments.