Comment procéder pour louer son parking ?

Louer son parking est un moyen pour gagner un peu d’argent chaque fin de mois en mettant votre bien à disposition d’une personne moyennant un loyer. Tout ceci se fait à l’aide d’un contrat à la clé pour vous garantir de tout conflit. Nous allons découvrir comment réussir à louer son parking.

Estimer le montant du loyer

La première chose à faire est de réussir l’estimation du montant du loyer. Il faut bien se renseigner pour connaitre les fourchettes. Le loyer peut varier du plus abordable, c’est-à-dire 40€ au plus cher, 300€. Tout dépendra du type de parking, des options proposées, de la localisation (les prix peuvent évoluer du simple au double selon la ville), bref du standing de votre parking.

Le mieux serait de ne pas faire de la surenchère au risque de ne pas trouver facilement un client, ou de ne pas pouvoir le garder trop longtemps. Choisissez un juste prix, le tout en conformité avec ce qui vient d’être dit précédemment. Il faudra ensuite penser à rédiger une annonce. Cette étape est cruciale parce qu’elle est la vitrine de votre projet.

La rédaction de l’annonce

C’est elle qui donnera envie à un client de rentrer en contact avec vous. Il existe des formulaires pré remplis sur internet qui vous aideront à les rédiger. Cette annonce est très importante pour attirer les potentiels clients, mais ce n’est pas non plus une raison pour faire de la publicité mensongère. Restez objectif et réaliste en détaillant votre parking et pensez à mentionner tout ce qui le met en valeur (outils, sécurité, station métro, etc.). N’hésitez pas à prendre des photos illustratives. Elles vous seront d’une grande aide.

Bien préparer la visite

La visite est très importante dans le processus de location. C’est là que le client pourra vérifier si tout ce que vous aviez dit dans l’annonce est vrai. La première impression est très importante pour lui. Elle est déterminante pour la suite des affaires. Il est important que votre garage soit propre et bien rangé pour que le client ne soit pas méfiant à votre égard.

N’oubliez pas que ce garage servira au stationnement de son véhicule. Prenez le temps de répondre à ses questions afin de le rassurer. Insistez à nouveau sur vos avantages, c’est toujours un atout qu’il ne faut pas négliger.

L’établissement d’un contrat

Si toute fois vous avez trouvé un accord, il est important de faire un état des lieus avant de signer tout contrat.

Même si ce n’est pas obligatoire, cela peut être la preuve de la bonne foi de chacun d’entre vous. Il faut prévoir que toute collaboration n’est pas à l’abri de litiges ou de malentendu. Il peut se faire à l’amiable sans la présence d’un huissier. Une fois que tout est en ordre, il faudra signer un contrat de location conforme à la législation en vigueur.

Dans le contrat seront spécifiés le type de location (co-stationnement, long terme, colocation, etc.) et le montant à payer. Le bailleur peut exiger au préalable le versement d’une caution qu’il fixera lui-même. Une fois que tout sera fait dans les normes, il est très important de signaler la location de son parking à ses assureurs.