Choisir son plan de travail

Le plan de travail est la surface destinée à la préparation des repas et autres travaux culinaires. Un bon plan de travail comporte un ou plusieurs éviers et doit être muni dans le bas de petites armoires de rangement. Dans la cuisine, le plan de travail joue un rôle essentiel ; il en est l’élément le plus apparent, doit supporter les chocs, la chaleur et aussi être facile à nettoyer.

Il existe une multitude de possibilité pour un plan de travail adapté à vos envies. Dans cet article, nous verrons en détail chaque type de plan de travail, les avantages et les inconvénients pour vous aider à mieux faire le choix de votre plan de travail.

Comment se fait le choix du plan de travail ?

Les critères qui, généralement, déterminent le choix du plan de travail sont : l’épaisseur, la matière et bien sûr le coût. Pour l’épaisseur, il y a 4 possibilités : 16 mm, 28 mm, 38 mm, 58 mm. Vous pouvez également opter pour un plan de travail de type « slim » (20 mm) qui donnera une esthétique très contemporaine à votre cuisine. Toutefois, le choix de votre plan de travail doit aussi être fonctionnel. C’est-à-dire, vous devez tout faire pour avoir la meilleure posture dans votre cuisine. Pour cela, rehaussez le plan de travail dans la zone de préparation et de lavage, les bras seront alors à angle droit et vous éviterez ainsi le mal de dos.

Autres éléments à prendre en compte, la matière. Chaque type de plan de travail a des caractéristiques différentes et correspond à une utilisation particulière. Pour les pros, visez l’alliance des propriétés de la pierre et de la résine : l’inox ou le quartz qui sont hygiéniques et professionnels. Petite bourse ? Préférez le stratifié qui s’adaptera très bien à votre décoration. Aussi, le choix du verre qui magnifiera votre cuisine, sera quant à lui, la préférence des esthètes et ascètes.

Les matières du plan de travail

Le plan de travail en inox

L’inox est le métal le plus répandu pour le plan de travail. Pour une cuisine professionnelle, il est préférable de le choisir. Son atout est qu’il est résistant à la chaleur, aux acides et aux tâches, ce qui le rend d’ailleurs plus hygiénique. Son inconvénient est qu’il se raye. Alors il est déconseillé de découper directement sur un plan de travail fait avec cette matière.

Le plan de travail en quartz

Le quartz offre un décor régulier et une meilleure résistance que la pierre naturelle. C’est un matériau compressé qui ne tâche pas. Ses avantages sont sa résistance aux rayures, aux chocs, à la chaleur et aux produits détergents. Mais son prix est un peu élevé et ses petits joints sont à entretenir régulierement.

Un plan de travail en stratifié

Le stratifié est disponible dans une large sélection de couleurs et de décoration. Son avantage est qu’il est économique, durable, robuste et facile à entretenir. Mais le stratifié est peu résistant à la chaleur et se raye si vous y découpez directement.

Le plan de travail en verre

En plus de sa beauté, le verre est choisi pour sa résistance aux chocs thermiques, son imperméabilité et pour sa facilité d’entretien. Une plaque de verre épaisse sera bien solide comme plan de travail. L’avantage du verre est son aspect haut de gamme est son joli design. Par contre, il se raye si vous y découpez directement.

Le plan de travail en bois naturel

Cette matière nécessite un entretien à renouveler tous les 6 mois avec de l’huile minérale pour conserver sa solidité. Son avantage est qu’il est résistant aux chocs et présente un aspect massif haut de gamme. Toutefois, il est peu résistant à la chaleur.

Les autres choix

Pour votre cuisine vous pouvez également choisir un plan de travail en pierre naturelle, en céramique ou faïence, en grès cérame, en matériau enduit ou en carrelage.