Acheter une maison ancienne : à quoi faire attention ?

Posséder sa propre maison et ne plus être locataire est le rêve de nombreux français. En effet, les statistiques montrent que seulement environ 58 % des Français sont propriétaires et 39 % sont locataires.

La majorité des propriétaires ont obtenu leur maison par le biais d’héritages ou la suite d’un achat. Pour acquérir une maison, il faut débourser au minimum une somme comprise entre 150 000 à 195 000 euros. Cette somme qui est assez élevée n’est pas à la portée de tous. Pour acheter une maison, les gens se tournent vers les banques pour obtenir des crédits. La valeur d’une maison dépend du type de maison et du lieu de son implantation, qu’elle soit une maison ancienne ou neuve, qu’elle se trouve en ville ou en campagne.

Les avantages d’une maison ancienne

L’atout principal des maisons anciennes est leurs charmes incomparables. Avec une architecture unique, elles sont construites avec des matériaux naturels, nobles avec peu de transformation. Bâties avec des proportions harmonieuses, ces maisons vivent avec leurs environnements grâce à un équilibre à la fois subtil et fragile qui les unit.

Dans les grandes villes, ces maisons sont facilement repérables, en effet, leur emplacement est le plus souvent près des infrastructures sociales permettant ainsi d’avoir un accès rapide aux écoles et aux différents moyens de transport. L’offre d’achat pour ces habitations est très étendue et leur prix est plus séduisant que ceux des maisons neuves.

Les inconvénients des maisons anciennes

Les maisons anciennes sont rares et nombreuses sont celles qui ont été vendues à des promoteurs désireux de construire de nouveaux logements modernes. Du fait de cette rareté, le prix d’une maison ancienne est devenu très élevé, en effet pour acheter une maison ancienne il faut débourser 10 % de plus que lors d’un achat d’un appartement.

Les offres pour ces maisons sont beaucoup reparties dans tout l’hexagone. Ces bâtiments nécessitent beaucoup de travaux de rénovation à effectuer. Ces édifices sont très énergivores, elles nécessitent donc le déboursement plus d’argent pour le chauffage et l’alimentation. En plus, ces travaux peuvent prendre beaucoup de temps, ce qui retarderait la date d’aménagement des nouveaux propriétaires.

Ces maisons ne sont pas non plus soumises aux garanties décennales, sans garantie, toute la charge sur l’entretien et la rénovation de la maison revient à l’acquéreur seulement, ce qui augmentera encore le budget alloué a la maison.

Les précautions à prendre lors de l’achat d’une maison ancienne

Les maisons anciennes présentent des défauts que les amateurs ne peuvent remarquer. Avant d’acheter la maison, il est nécessaire de faire une expertise totale de la maison. Pour cela, faire appel à des parts des professionnels de construction comme les architectes constituent le moyen le plus approprié pour déterminer l’état général de la maison et mesurer la proportion des réparations à effectuer.